Association - Accueil

Adhésion - dons

Contact

Actualités

Patrimoine culturel

Patrimoine environnemental

Circuits de visite

Promenades et randonnées

La presse

Idées et projets

 

Circuits de Visite des deux villages

Circuit touristique et historique de Piégon

Circuit touristique et historique de Mirabel aux Baronnies

Circuit touristique et historique de Piégon

L’occupation du site remonte au néolithique, un atelier de taillage de silex et un four ayant été découverts en 1980. Dans l’Antiquité, le terroir fait partie de la Confédération des Voconces, dont la capitale est Vaison. Le village s’est développé au 11° siècle autour du château situé au sommet de la colline et a été intégré au Dauphiné en 1315 et au royaume de France en 1349. Il sera progressivement abandonné entre 1880 et 1930, les constructions édifiées sur de l’argile s’écroulant peu à peu. L’habitat va alors se disséminer sur le territoire au milieu des terres cultivées. Ne subsiste aujourd’hui que le clocher de l’église qui continue à égrener les heures.

   

Fresques de la Résistance (voir plan ci-dessous, no. 6) Croix du 19e siècle (no. 5)
   
Lavoir (no. 4) La belle vendangeuse (no. 1)    
   
Eglise Notre Dame du Cadenet (no. 2) Le village abandonné (no. 3)    

Circuit touristique et historique de Mirabel aux Baronnies

   

« Village de pierres blondes dans un éblouissement de lumière dorée, comment ne pas songer à ce qu’a été Mirabel au cours des temps passés ?

L’histoire nous fait signe à chaque coin de ses ruelles escarpées, au détour des chemins de campagne, à la crête des collines où rôde le mistral, à l’ombre d’antiques chênes blancs, tout vibrants de la stridulation rêche des cigales dont le passant interrompt soudain le cours et qui reprend, aussitôt, dans son dos »

Claude Léone-Chanot, mai 1988
Extrait de « Mirabel aux Baronnies, un coin de paradis »

   
   

   
Sur le plan ci-dessus : no. 3 No. 7 No. 10